Club / Rétro

Un jour un match (26/05/2016) : OLF – Wolfsburg, une troisième Champions League au bout du suspens

Publié le 24 mars 2020 à 09:00:00
Un jour un match (26/05/2016) : OLF – Wolfsburg, une troisième Champions League au bout du suspens
Le 26 mai 2016, l’Olympique Lyonnais affronte Wolfsburg en Italie pour la finale de la Champions League. Un match ultra serré (1-1) qui voit Lyon l’emporter après une séance de tirs au but mémorable pour les Françaises (4-3 tab). Le match sera diffusé aujourd'hui sur OLTV et OL Play à 13h30.

Il y a quatre ans, l’OL Féminin affronte les Allemandes de Wolfsburg en finale de Ligue des Champions. Ce match est une revanche puisqu’en 2013, les Lyonnaises avaient perdu en finale de la même compétition contre cette équipe alors qu’elles étaient pourtant doubles tenantes du titre.

 

Dès le début de la rencontre les joueuses de Gérard Prêcheur imposent leur rythme et mettent en danger les joueuses d’outre-Rhin. « Dans ces matches-là, la chance, il faut aller la chercher. Ce soir on a joué et on était déterminé. Il fallait trouver un système de jeu qui nous permette d'avoir la possession. Ce système en " 3-5-2 " c'est donc rapidement imposé à moi. » explique le tacticien lyonnais. Une domination qui se conclue vite par un but d’Ada Hegerberg seulement douze minutes après le début de la rencontre. La Norvégienne explique en fin de rencontre « « Sur le but, j’ai vu Pauline Bremer qui avançait avec le ballon, c’était un peu le "bordel"…Elle m’a fait finalement une belle passe et j’ai marqué ». Mais les joueuses de Décines ne s’arrêtent pas là. Elles poussent et se procurent de multiples occasions jusqu’à la mi-temps et même en début de seconde période.

 

$name

Mais dès l’heure de jeu, c’est de plus en plus compliqué pour les Lyonnaises qui ont beaucoup donné en termes d’énergie dépensée. Les Allemandes se montrent dangereuses à plusieurs reprises mais Bouhaddi tient bon et sauve les meubles jusqu’à la 89ème minute. C’est le moment choisi par les joueuses de Kellermann pour égaliser juste avant la fin du temps réglementaire par l’intermédiaire de Popp. « On prend ce but sur un centre aérien et avec Griedge, on se fait devancer par l’attaquante de Wolfsburg » décrit la gardienne lyonnaise.

 

Va ensuite s’en suivre une prolongation qui ne donnera rien puis une séance de tirs au but remportée par les Lyonnaises avec le penalty de la victoire pour Saki Kumagai. Wendy Renard touche d’ailleurs un mot à propos de cette séance à la fin de la rencontre « On a su rester sereines. La séance des tirs au but a été longue mais on est resté dans le coup malgré un mauvais départ. On se devait de marquer même si leur gardienne a fait beaucoup d’intox. Elle pouvait bouger à droite ou à gauche, de toute manière la cage fait toujours la même dimension ». Camille Abily ajoute « Les tirs au but étaient stressants, pour nous toutes, mais on avait une confiance entière en l'équipe ». 

 

$name

L’OL Féminin compte avec cette victoire, une troisième Champions League à son palmarès, pour le plus grand bonheur de son président, Jean-Michel Aulas « Remporter cette 3ème Ligue des Champions est quelque chose d’unique. Cela a été compliqué mais au final ce n’est que justice ». D’un point de vue individuel, Lotta Schelin disputait son dernier match face à Wolfsburg « Je me suis réveillée en pleurant ce matin, ça y est c'est fini et je réalise, c'est un drôle de sentiment ».